A qui s’adresse la psychomotricité  ?

pour qui

La psychomotricité concerne tous les âges de la Vie. Elle s’adresse à toute personne rencontrant des difficultés psychomotrices passagères ou en lien avec une pathologie.

Un échange téléphonique peut déjà permettre de savoir si une rencontre est adaptée ou si un autre interlocuteur serait, dans un premier temps, plus indiqué.

En lien avec mon expérience clinique, vous trouverez ci-dessous quelques situations pouvant amener à me rencontrer.
Cette liste n’est, bien sûr, pas exhaustive.

Le bébé ou le jeune enfant :

A cette période de la Vie, le tout petit acquiert progressivement des compétences et un accompagnement en psychomotricité vise notamment à permettre une intégration et une utilisation harmonieuses de ces nouvelles capacités notamment si :

  • votre enfant vous questionne dans ses acquisitions, a un décalage ou un retard de développement psychomoteur (retard dans les acquisitions motrices, difficultés à entrer en relation, en communication, trouble du tonus..)
  • votre bébé est né prématurément,
  • votre enfant est en situation de handicap sensoriel, intellectuel, moteur
  • vous rencontrez des difficultés dans votre relation avec votre jeune enfant.

Les enfants/ les adolescents :

Durant l’enfance, les acquisitions psychomotrices se poursuivent. A cette période, l’enfant rentre notamment dans les apprentissages.

L’adolescence est, quant à elle, une période de bouleversement sur le plan psycho-corporel. Face à ces changements multiples, les défis pour l’adolescent vont être de pouvoir s’approprier ce corps d’adulte et l’investir.

Enfant ou adolescent peuvent parfois rencontrer des difficultés d’ordres différents qui peuvent nécessiter un accompagnement en psychomotricité :

  • votre enfant/ votre adolescent est en retrait, manque de confiance en lui, est jugé maladroit ou au contraire “bougeon”..
  • votre enfant/ votre adolescent est en situation de handicap sensoriel, intellectuel, moteur
  • votre enfant/ votre adolescent est confronté à une maladie grave (maladie orpheline, cancer, maladie évolutive..).

Les adultes :

A cette période de la Vie, des événements ou maladies peuvent perturber un équilibre psycho-corporel établi ou entraîner la perte de certaines capacités.

Un accompagnement en psychomotricité peut soutenir la recherche et la création d’un nouveau bien être avec les compétences actuelles.

Voici quelques exemples de situations où un accompagnement en psychomotricité peut être pertinent pour vous ou l’un de vos proches:

  • anxiété, stress post traumatique…
  • troubles des conduites alimentaires
  • situation de handicap sensoriel, intellectuel, moteur
  • séquelles suite à un épisode aigu (ex: AVC) ou suite à un accident (traumatisme crânien)
  • maladie chronique, de longue durée ou évolutive
  • accompagnement en soins palliatifs.

Les personnes âgées :

A cet âge, le corps peut être vécu comme moins solide ou se dérobant. Un accompagnement en psychomotricité vise à proposer des situations où la personne peut se réapproprier ses sensations, continuer à investir son corps malgré le vieillissement afin de préserver une autonomie de qualité.

Voici quelques exemples de situations où un suivi peut être pertinent pour vous ou l’un de vos proches :

  • troubles de l’équilibre, régression psychomotrice*
  • maladie neurodégénérative (démences, maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson ou syndromes associés..),
  • accompagnement en soins palliatifs

*Cela se traduit par une importante difficulté à se mettre en mouvement suite à une ou plusieurs chutes: la peur de se pencher en avant, de se mettre debout est très présente et impacte le quotidien. La prise d’initiative est également plus difficile et la perte d’autonomie est importante.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search