Actualités

22 Mars 2020

COVID-19 : Fiches conseils à destination des parents d’enfants avec troubles anxieux, TSA ou TDA/H

La période de confinement que nous vivons actuellement peut être particulièrement difficile à vivre pour les parents d’enfants souffrant de troubles psychologiques. L’hôpital Robert Debré vient de mettre en ligne des fiches pratiques pour les parents d’enfants souffrant de troubles anxieux, de troubles du spectre autistique ou de TDA/H. Vous les trouverez à l’adresse suivante :

https://www.pedopsydebre.org/fiches-pratiques


20 Mars 2020

COVID-19 : Comment parler à votre enfant de la situation actuelle ?

L’épidémie et le confinement qui en résulte peuvent susciter ou augmenter l’anxiété chez les enfants. L’attitude l’enfant face à COVID-19 va dépendre de son degré de maturité psycho-affective, de son niveau de compréhension, de l’existence de troubles psychologiques pré-existants, d’évènements extérieurs aggravants (décès, séparations, etc.) et de la manière dont leur environnement familial immédiat contient et traduit ces évènements anxiogènes.

Les enfants expriment souvent leur anxiété de manière détournée. Certains symptômes peuvent vous alerter : troubles du sommeil et de l’alimentation, maux de tête, maux de ventre, irritabilité, énurésie (pipi au lit, etc.), accrochage au parent, crises de colère.

Quelques conseils généraux :

  1. Les enfants s’appuient sur les adultes pour évaluer le degré de menace d’une situation : essayez de prendre les choses avec calme et d’expliquer les décisions que vous prenez (dans un langage adapté à l’âge de l’enfant et son niveau de compréhension). Si vous êtes anxieux, ce qui est parfaitement compréhensible dans le contexte que nous traversons, ne le cachez pas, l’enfant sent l’incongruence entre un discours et votre langage non-verbal et cela l’insécurise d’autant plus. Dites que la situation vous inquiète mais que vous savez qu’une solution sera trouvée. Si vous avez le sentiment que vous n’avez plus le contrôle de vos émotions et de vos angoisses, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel de santé.

  2. Gardez des routines, elles sont très utiles pour contenir l’anxiété en situation de crise. Le repère scolaire a disparu de la vie de nos enfants. Gardez autant que possible les routines de lever, coucher, hygiène, etc. Créez de nouvelles routines pendant le confinement.

  3. Discutez avec votre enfant de la situation en partant de son point de vue. Comment voit-il les choses ? Est-il confiant ? Anxieux ? Ne jugez pas son point de vue. S’il est anxieux, reconnaissez avec lui que la situation est difficile mais ne rassurez pas à bon compte. La surprotection renforce l’anxiété. Ce qui est aidant et utile pour son développement, c’est de reconnaître ce que la situation a de difficile et de faire l’expérience que l’anxiété peut être affrontée.

  4. La connaissance est un bon moyen de contenir l’anxiété. Si votre enfant est intéressé par les sciences, discutez virus, histoire de leur découverte, etc

  5. Limitez leur exposition (et la vôtre !) aux média stressants. Les chaînes d’information en continu sont inutiles à votre enfant. Utilisez les sources d’informations officielles. Montrez à vos enfants que la situation est prise en compte par les adultes et qu’ils sont en sécurité.

  6. N’évitez pas les questions directes de votre enfant, notamment celles sur la mort (« Est-ce que tu vas mourir ? »). Cela peut être très inconfortable mais donnez une réponse adaptée à l’âge de l’enfant et demandez lui comment il voit les choses. Pour les jeunes enfants, reconnaissez que cela arrivera mais dans beaucoup de temps.

En espérant que ces conseils puissent vous être utiles,

Les psychologues du cabinet restent à votre disposition par téléphone et téléconsultation.


31 Janvier 2019

Votre enfant commence à parler ? Il apprend à lire ? La fédération nationale des orthophonistes met à disposition des parents de jeunes enfants un site d’information dans une optique de prévention des troubles du langage et de la lecture. N’hésitez pas à le consulter :

https://www.fno-prevention-orthophonie.fr/


9 Octobre 2018

Merci à tous les professionnels présents à notre soirée Portes Ouvertes. Le partage d’expériences au service des patients est toujours enrichissant !

L’équipe Monplaisir Santé


14 Avril 2017

Une ressource internet pour les parents et les adolescents !

L’adolescence est une phase de transition entre enfance et âge adulte pas toujours facile à vivre pour les jeunes et leurs familles. Afin de mieux comprendre ce qui peut se jouer à cet âge, l’université Grenoble Alpes propose à partir de juin 2017 un MOOC (cours composé de vidéos et quizz) gratuit sur le développement de l’adolescent.

N’hésitez pas à vous inscrire : https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:grenoblealpes+92009+session01/about

Cécile Choimet, psychologue


10 Février 2017

Soirée Portes Ouvertes

Nous remercions tous les professionnels qui se sont déplacés ! La soirée fut réussie et les rencontres riches et chaleureuses.


1 Février 2017

Le Cabinet Monplaisir Santé est ouvert !

Vous pouvez d’ores et déjà prendre rendez-vous avec les psychologues, l’orthophoniste, la sage-femme, la psychomotricienne ou l’ostéopathe en téléphonant au 04.82.98.29.15. Le répondeur vous orientera vers la professionnelle de votre choix.

Nous sommes ravies de vous accueillir dans notre Cabinet Monplaisir Santé situé à deux pas du Métro Monplaisir Lumière !